Huit lustres et belle lurette

Du 26 avril au 14 juin
Vernissage : Dimanche 26 avril à 12h

Evénement témoin, rite de passage dirait l'un des fondateurs du Groupe 2016, cette exposition agit comme la radiographie d'une institution tenace depuis 1968.

Les artistes invités (peintres, sculpteurs et autres plasticiens), ont tous été montrés, à un moment ou à un autre, aux cimaises de la Galerie 2016. Symboliquement, leur nombre est arrêté à quarante, sans qu’il y ait correspondance entre le temps où ils furent présentés et les années qui se sont succédé depuis. Tous actifs aujourd’hui, ils sont engagés dans leur propre processus de création.

Il ne s'agit pas de jeter un regard complaisant dans le rétroviseur mais de dresser un état des lieux qui ausculte le présent et laisse augurer de l'avenir. 2016 se profile dans le futur !

Les oeuvres choisies, au nombre limité par l'espace disponible dans les deux lieux d'exposition, seront regroupées, ici ou là, selon la logique de l'accrochage.

Choisir quarante noms dans le sérail, c'est dévoiler plus qu'une orientation : c'est définir une ligne esthétique. On verra que celle de 2016 est depuis toujours axée sur les formes du réalisme, ce type d'intervention artistique impliquant la résistance aux modes éphémères.

Aeschlimann, Aloe, Bayod Serafini, Berthoud, Billen, Blanc, Blaser, Borgeaud, Boucard, Bravo, Cantero, De Taeye, Debatty, Delrez, Favre, Fontaine, Godel, Grisel, Guignard, Jonckheere, Kennes, Lachat, Leiter, Marcone, Martinelli, Mohlitz, Pagni, Pingeon, Raetz, Saegesser, Schmid, Schuhr, Spector, Tomada, Turuvani, Vial, Villard, Vindevoghel, Winance, Wuarin.

Fermer