Orfèverie neuchâteloise
« Paire de coupes en argent partiellement doré, vers 1680 (inv. AA 4219, AA 4220) ». « Paire de coupes en argent partiellement doré, vers 1680 (inv. AA 4219, AA 4220) ».

La collection d'orfèvrerie compte 150 pièces allant du 17e au 20e siècle. Un ensemble prestigieux de coupes d'apparat, pour moitié de facture neuchâteloise, en forme le point fort. Il témoigne de la vie politique et corporative de la ville tout comme des activités associatives et commémoratives. On y trouve les coupes du Conseil des Quarante, celles de la Compagnie des Favres, Maçons et Chapuis, des Pêcheurs et Cossons, des Fusiliers et des Mousquetaires notamment.

Parmi les orfèvres neuchâtelois représentés, citons N. Wittnauer (17e), N. Matthey, les Redard (17e et 18e), les Bonvêpre, D. Renaud (18e) et E. Röthlisberger (20e).

Dès 1990, la collection s'est enrichie, par dons ou achats, de nombreux objets d'argenterie domestique aux poinçons neuchâtelois.

Fermer