Collection Strubin
« Casque et cuirasse de carabinier, Garde Impériale, 1856, Collection Strubin ». « Casque et cuirasse de carabinier, Garde Impériale, 1856, Collection Strubin ».

La Collection rassemblée par Henri Strubin, bâlois d'origine installé à Neuchâtel, offre un ensemble exceptionnel homogène de plus de 400 pièces d'armes et d'équipement de l'armée française de l'époque de la Révolution française à celle du Second Empire (1790 à 1870). Remarquable par sa qualité, sa rareté et son état de conservation, la Collection Strubin constitue un des fleurons du Département des arts appliqués.

La documentation personnelle du collectionneur composée de publications parfois rarissimes et d'une iconographie très fournie, accompagne la collection. 

Henri Strubin est né en 1910. En 1954, se sachant malade, il décide de vendre sa collection d'armes. Une fondation est alors créée afin de récolter des fonds dans le but d'acquérir la collection pour la déposer définitivement au Musée d'art et d'histoire après la mort du collectionneur. La Collection Strubin et la documentation sont remises en don au usée par la fondation au décès du collectionneur en 1964.

Une salle du musée lui est consacrée en permanence.

Fermer