Médailles à sujets ou d'artistes neuchâtelois
Portrait d’Isabelle de Chalant, princesse de Neuchâtel, par le médailleur italien Pietro Paolo Galeotti (1557) Portrait d’Isabelle de Chalant, princesse de Neuchâtel, par le médailleur italien Pietro Paolo Galeotti (1557)

Le Cabinet de numismatique possède une importante série de médailles à sujet neuchâtelois, proposant diverses vues de la Collégiale, des portraits d'anciens souverains (Isabelle de Chalant, Léonor d'Orléans Longueville) et d'hommes illustres (Louis Agassiz, Edouard Desor), des commémorations du 1er mars et des souvenirs de manifestations. Les médailles créées par les graveurs et médailleurs neuchâtelois sont réunies au sein d'ensembles très complets, souvent déposés par les artistes eux-mêmes, rassemblant les œuvres de Jean-Pierre Droz, conservateur des carrés de la Monnaie des médailles de Paris, de Henri-François Brandt, médailleur de la cour du Roi de Prusse, de Fritz Ulysse Landry, auteur du « vreneli », la pièce suisse de 20 Fr. or, ou encore de Henri Huguenin, fils d'un des fondateurs de la maison Huguenin Médailleurs. La politique d'acquisition du Cabinet de numismatique ne se limite pas à collecter le produit fini, à savoir la médaille, mais s'intéresse à tous les divers documents, qui permettent de mieux comprendre ce qui se cache derrière la création de cette dernière. C'est pourquoi, certains lots importants provenant de médailleurs comme Roger Huguenin, Henry Jacot ou Bernard Bavaud, incluent des dessins préparatoires, des plâtres, de la correspondance ou des épreuves.

Fermer