Projets scientifiques
Jean-Claude Montandon, L'homme et le temps, 1979, Bronze. Jean-Claude Montandon, L'homme et le temps, 1979, Bronze.
La médaille de création libre
En 2008, Federica Gatti a soutenu un mémoire de licence en histoire de l'art intitulé La médaille d'art aux 20e et 21e siècles : Techniques, histoire, définitions et spécificités dans l'Arc jurassien. Après avoir dressé le catalogue des oeuvres libres de 15 artistes contemporains, elle s'est attachée plus particulièrement aux différentes techniques mises en oeuvre, à l'évolution de cet art et aux définitions même de la médaille artistique afin de dégager les spécificités de la production régionale. Co-dirigé par le prof. Pascal Griener et le conservateur du Cabinet de numismatique, cette étude de la production libre des artistes-médailleurs de notre région sous l'angle des historiens d'art est un réel travail de pionnier.
Petit médaillier ayant contenu les copies en étain du Trésor de Dombresson Petit médaillier ayant contenu les copies en étain du Trésor de Dombresson
Trouvailles monétaires du canton de Neuchâtel
La collaboration du Cabinet de numismatique avec l'Inventaire des trouvailles monétaires suisses (ITMS) vise la publication d'un volume consacré aux trouvailles monétaires neuchâteloises. Il se présentera sous la forme d'un catalogue raisonné détaillant le matériel numismatique par lieux de trouvaille. Ce travail de longue haleine initialement entrepris par Hervé Miéville, Marguerite Spoerri Butcher et Marc Antoine Kaeser s'est poursuivit grâce à l'engagement de plusieurs collaborateurs de l'ITMS : Rahel C. Ackermann, Carol Mages, Anne-Francine Auberson et Fanny Puthod. Notre équipe scientifique leur prête main forte pour l'inventaire et la documentation relatives à toutes les trouvailles stockées dans notre institution !
Page tirée du recueil des monnaies et médailles neuchâteloises par Frédéric Dubois de Montperreux Page tirée du recueil des monnaies et médailles neuchâteloises par Frédéric Dubois de Montperreux
Etude du monnayage neuchâtelois

Entreprise à la fin du 19e siècle, L'histoire monétaire de Neuchâtel a finalement été publiée en 1939, après la mort de ses deux principaux auteurs. Aujourd'hui encore, c'est la principale référence sur le sujet. Mais, plus de cent ans après l'établissement du catalogue, il convenait de reprendre l'étude de ce monnayage avec les outils que nous apporte la science moderne. C'est Charles Froidevaux, et son institut privé de recherches, qui s'est attelé à cette tâche. Il a déjà réuni les documents d'archives, les exemplaires connus ainsi que les données biographiques des différents intervenants dans une formidable banque de données. Notre institution intervient dans ce projet par des recherches ponctuelles et par la mise à disposition de notre collection de référence, de nos archives et des catalogues anciens.

Fermer