Legs Yvan et Hélène Amez-Droz
Legs Yvan et Hélène Amez-Droz

Si le Département des arts plastiques est voué principalement au soutien de la création régionale, plusieurs grandes donations, en particulier, lui ont permis de s’ouvrir aux écoles étrangères. A ce titre, le legs Yvan et Hélène Amez- Droz, accueilli en 1979, représente un cas emblématique d’accroissement des collections à l’échelon international.

Yvan Amez-Droz (1888-1976), industriel français d’origine neuchâteloise, résida la plus grande partie de sa vie à Paris. En souvenir des liens affectifs qu’il avait gardés pour le canton et en y associant le nom de sa sœur Hélène, il légua au Musée une partie de la collection qu’il avait constituée sans doute entre 1930 et 1960.

Le legs Yvan et Hélène Amez-Droz comprend 45 peintures, 18 dessins, 2 estampes et 4 sculptures*. Bien qu’éclectique, il réunit surtout divers aspects de l’art français du 19e et du début du 20e siècle, depuis le pré-impressionnisme et le postimpressionnisme, jusqu’aux Nabis et aux Fauves ainsi qu’à l’École de Paris. L’impressionnisme forme le noyau et le fleuron de cet ensemble avec notamment des œuvres significatives de Camille Pissarro, Alfred Sisley, Auguste Renoir, Edgar Degas ou encore Claude Monet et sa célèbre Barque-atelier.

Bien que seule une partie de la collection d’Yvan Amez-Droz nous soit parvenue, celle-ci n’en reste pas moins révélatrice du goût dominant de son temps ainsi que d’une lecture sélective de l’histoire de l’art. De ce fait, elle semble refléter la « généalogie » de l’impressionnisme telle qu’elle était diffusée au milieu du 20e siècle, érigeant ce mouvement en exemple type de la modernité avec ses précurseurs et ses prolongements.

*Toutes les peintures et les sculptures sont exposées en permanence. Pour des raisons de conservation, les dessins et les estampes sont présentés par roulement dans les vitrines.

Fermer