Revenez chères images !
Une exposition du département des arts plastiques

"Revenez chères images… ! - René Myrha, peintre, en confrontation avec Rose-Marie Pagnard, écrivain"

Du 21 février au 16 mai 2010

Vernissage : samedi 20 février à 17h00

Le projet d’une exposition René Myrha dans nos salles ne date pas d’hier. Mais l’importance grandissante de ses décors créés pour l’opéra (Le Faust de Berlioz à Montpellier; le Parsifal de Wagner pour Erfurt, Orphée et Eurydice de Gluck pour Le Noirmont, entre autres) ont considérablement influencé notre projet. Ainsi, la rétrospective prévue au départ a évolué vers une véritable scénographie dans laquelle peinture et sculpture, grands décors et même des mises en espace créées pour la circonstance dialoguent avec des textes littéraires de Rose-Marie Pagnard. Il se trouve en effet que les romans de Pagnard parlent beaucoup de peinture, de musique, de l’acte de la création artistique, de sorte que toutes les analogies entre images (Myrha) et textes (Pagnard) nous semblent pouvoir augmenter encore le potentiel visionnaire des deux artistes : poétisation et mise en abîme, surréalité et fantasmagorie.

René Myrha (*1944) peint depuis 50 ans. Après ses années de formation de 1956 à 59 à Paris, il travaille plusieurs années à Milan et de nouveau à Paris avant de s’installer en 1963 à Bâle, puis, en 1985, aux Breuleux. Il est exposé et publié très largement en Suisse et à l’Etranger.

Outre un grand nombre de nouvelles et des récits, Rose-Marie Pagnard (*1943), a publié dès 1985 huit romans qui lui ont valu plusieurs prix littéraires dont en 1993 « La leçon de Judith » qui lui a ouvert  une grande audience. Journaliste et chroniqueuse littéraire, elle est membre de plusieurs jurys et commissions

Fermer