Sous les dehors du dessin. Aspects de la collection 20e - 21e siècle
Rolf ISELI (*1934), Der Optimist, 1994, (détail), aquarelle, acrylique, craie grasse, sable, terre, métal (clous) et corde sur papier, 625 x 498 mm. Donation Jeunet en 2000. AP 6548. Photo S. Iori Rolf ISELI (*1934), Der Optimist, 1994, (détail), aquarelle, acrylique, craie grasse, sable, terre, métal (clous) et corde sur papier, 625 x 498 mm. Donation Jeunet en 2000. AP 6548. Photo S. Iori

Du 24 juin au 27 août 2017

Vernissage : vendredi 23 juin à 18h

Depuis le début du 20e siècle, le dessin ne cesse de se renouveler, exprimant l’attitude décomplexée des artistes face à la tradition. Alors que la ligne acquiert son autonomie, le papier devient à la fois support et médium: des procédés multiples tels que giclures, grattages, collages, déchirures, pliages, ajouts de matières ou recours  aux nouveaux médias transforment la pratique des arts graphiques.

A l’occasion d’une première exposition entièrement dédiée à son fonds de dessins des 20e et 21e siècles, le département des arts plastiques s’interroge sur la présence de cet aspect de la création contemporaine dans ses collections. Des papiers découpés d’Alice Perrenoud aux paysages monumentaux d’Alain Huck, une sélection d’œuvres témoigne des transgressions, mutations et innovations nées en quelques décennies sous les dehors du dessin. 

Fermer