L'Objet du mois
Du 5 février au 3 mars 2019

Enregistreur de présence a feuille collective

International Time Recorder (ITR), 1936
Bois, métal
Don de L’Express/L’impartial, 2017
Inv. H 2017.43

Un enregistreur de présence à Neuchâtel au début du 20e siècle

A la fin du 19e siècle, les grandes entreprises sont confrontées à deux enjeux majeurs : la ponctualité des employés et la gestion effective des coûts. Le contrôle du temps de travail du personnel acquiert une importance capitale.

En 1888, l’anglais Alexander Dey fabrique un enregistreur de présence à feuille collective qui connait un rapide succès. Son entreprise est rachetée en 1907 par ITR.

Suivant le modèle, l’appareil permet le pointage de 50, 100, 150, voire 200 personnes. Chaque employé-e enfonce l’embout rotatif au numéro qui lui est assigné, permettant d’enregistrer sa présence sur une feuille préimprimée. Les irrégularités (retards, sorties prématurées, etc.) sont signalées en rouge.

L’imprimerie neuchâteloise Wolfrath en achète un exemplaire vers 1939. Cet objet témoigne ainsi des changements dans la gestion du personnel qui connaît une forte croissance durant cette période.

Fermer